En plus de vous faire réaliser des économies d’électricité et de chauffage, une bonne isolation apporte beaucoup de confort. Si vous êtes sur le point de rénover votre maison, sachez que vous pouvez bénéficier d’un crédit d’impôt dans ce domaine.

Les avantages d’une meilleure isolation

Isoler votre maison vous apportera de nombreux avantages sur le long terme. C’est avant tout une question d’économies d’énergie, vous évitant ainsi de trop grandes déperditions de chaleur vers l’extérieur. Mais les avantages d’une meilleure isolation ne sont pas seulement économiques. En isolant votre maison, vous éliminerez également la condensation, qui a tendance à favoriser l’apparition de moisissures, et améliorerez l’acoustique face aux bruits extérieurs.

Isoler une maison est aussi une excellente façon de donner de la plus-value à cette dernière si vous avez l’intention de la vendre ou de la louer. Une maison correctement isolée sur les façades, le toit, les planchers, les plafonds et autres gardera parfaitement la fraîcheur en été et la chaleur en hiver, tout en réduisant votre impact sur l’environnement. Un logement bien isolé répartira une chaleur plus agréable tout au long de l’année et vous apportera bien-être dans la maison. D’un point de vue écologique, vous réduirez les émissions de gaz à effet de serre tels que le CO2. Et ce n’est pas rien !

Les travaux éligibles dans un logement

Si vous décidez de procéder à des travaux de rénovation dans votre maison, sachez que vous êtes peut-être éligible au crédit d’impôt. Il s’agit d’une mesure de l’État qui consiste en une réduction d’impôt si vous réalisez des améliorations ou des travaux en termes d’isolation thermique. Vous pourrez ainsi déduire un certain  montant directement de votre impôt sur le revenu à payer pour l’année des travaux. Vous bénéficierez d’un taux de déduction de 30% du montant de vos travaux, à condition qu’ils soient éligibles à cette mesure. C’est notamment le cas de l’installation d’une chaudière à haute performance énergétique, à condensation, à micro-cogénération gaz… mais aussi de la pose de fenêtres et porte-fenêtres en double ou triple vitrage qui ont pour but d’isoler thermiquement votre logement et de limiter les dépenses d’énergie.

Pour bénéficier d’une réduction de vos dépenses, les travaux doivent être réalisés par une entreprise, dans votre résidence principale, construite depuis au moins 2 ans. Sachez enfin que le montant est plafonné et dépend également de votre situation (8000€ si vous êtes célibataire, veuf ou divorcé ; 16 000 € si vous êtes en couple).

Comment bénéficier du crédit d’impôt ?

Vous savez désormais si vos travaux sont éligibles au crédit d’impôt. Pour en bénéficier, rien de plus simple ! Il vous suffit de les déclarer dans votre déclaration de revenus. N’oubliez pas : pour des travaux réalisés en 2015, vous devrez les déclarer en 2016 pour bénéficier de cette mesure et ainsi de suite. Si vous le souhaitez, vous pouvez y joindre les factures des professionnels en charge des rénovations. Ceci n’est pas obligatoire, mais vous devez être en mesure de les présenter si l’administration vous les demande.

Les dates limites peuvent différer en fonction du mode de déclaration : en mai-juin si vous déclarez en ligne ; fin mai si vous déclarez vos revenus via courrier.