Le verre trempé est un verre tout particulier qui a subi au moment de sa fabrication une intervention chimique, et c’est cela qui lui donne tous ses avantages, mais aussi évidemment, puisque l’un ne va pas sans l’autre, toutes ses limites.

B à BA du verre trempé

Le verre trempé est fait d’une feuille de verre, mais la différence avec les autres verres n’est autre que cette feuille de verre subit un traitement chimique appelé trempe qui permet d’augmenter considérablement ses performances. Mais évidemment, il est essentiel de découper la feuille de verre avant que le processus chimique ait lieu. Ce traitement, d’ailleurs peut être ou chimique, ou mécanique.

La trempe thermique : ce processus chauffe le verre jusqu’à presque 700 degrés, puis il est soudainement refroidi, avec ce que l’on appelle une pulsion d’air. Ce processus permet au verre d’obtenir une résistance au choc thermique de quelque ordre, et une grande sécurité en cas de bris de glace inopiné.

La trempe chimique : cette fois ci, c’est dans une solution saline chauffée à 400 degrés qu’est plongé le verre, pendant au moins douze heures, et au maximum trente six. La résistance conférée par ce processus rend le verre encore plus résistant qu’après une trempe thermique, mais cette fois ci, la solidité en cas de bris est moins grande.

Verre trempé : quand l’utiliser ?

Ce type de verre résiste beaucoup plus qu’un verre classique, et c’est la raison pour laquelle il se développe grandement, pour que les particuliers puissent trouver des réponses à toutes leurs exigences, surtout en ce qui concerne l’isolation. On peut monter un tel type de verre avec un vitrage classique, comme le double vitrage. Il s’utilise beaucoup en façade puisqu’il confère en plus une grande résistance aux intempéries et une grande isolation thermique et acoustique.

Quand aux particuliers qui utilisent le verre trempé, ils l’utilisent également pour les hublots, les panneaux vitrés de leur douche, les portes vitrées, les portes coulissantes…

Verre trempé : et le prix ?

Vous l’avez compris, il y a plein de facteurs à prendre en compte quand on décide d’investir dans un verre particulier et d’en déterminer le prix. Pour le verre trempé, il convient de prendre en considération…

  • les dimensions dont vous avez besoin
  • l’épaisseur désirée
  • la forme que vous souhaitez lui donner
  • la teinte pour laquelle vous allez opter.

Pour une étude personnalisée de vos besoins et déterminer un budget plus précis, n’hésitez pas à remplir un devis gratuit sur notre site.