Vous avez envie de bénéficier d’une isolation exceptionnelle ? Alors vous avez sans doute déjà entendu parler du triple vitrage, qui vous aidera à baisser considérablement le montant de votre facture d’électricité. Mais avant de vous lancer dans le choix du triple vitrage, autant en connaître tous les tenants et les aboutissants, non ?

Fenêtre triple vitrage : la base

Le triple vitrage est en fait le concurrent direct du double vitrage, même si on en entend tout de même beaucoup moins parler. Il est en train de tranquillement se faire une petite place sur le marché.

La différence entre les deux, c’est que le triple vitrage répond à des exigences de plus en plus pointues quant au respect de l’environnement, aux déperditions de chaleur et en matière de performance d’isolation.

Son principe est simple, il est composé de  :

  • trois couches successives de verre,
  • elles-mêmes séparées par ce que l’on appelle une lame d’air ou encore un gaz isolant.

L’idée du triple vitrage, c’est de créer un espace hermétique, étanche, entre les couches de verres, pour ne pas avoir à subir une quelconque variation thermique.

Triple vitrage et isolation thermique

Le choix d’un vitrage, comme vous avez déjà pu le voir sur ce site, repose principalement sur un critère de performance quant à d’isolation thermique et acoustique. L’isolation thermique d’un vitrage se calcule selon un coefficient noté U qui doit être inférieur à deux.

Pour ce type de vitrage le coefficient est de…

  • Triple vitrage à lame d’air : 1
  • Triple vitrage à lame de gaz : 0,6

Le double vitrage a un coefficient plus faible, ce qui suffit à prouver que vous obtiendrez de meilleurs résultats avec un triple.

triple-vitrage-fenetre

Avantages et inconvénients d’un triple vitrage

Voici une partie de ce que saura vous apporter ce type de vitrage :

  • une grande isolation thermique
  • moins de déperditions de chaleur
  • accès à un crédit d’impôts
  • un geste pour l’écologie

Mais évidemment, il présente aussi quelques inconvénients, comme :

  • son prix : il ne faut investir dans ce type de vitrage que si le bilan énergétique de votre logement le permet. Autrement, vous courez tout simplement à votre perte.
  • son poids : il est extrêmement lourd, on ne peut donc pas l’envisager pour une simple rénovation, cela implique de tout changer.